Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

trial

  • Série noire (photoreportage)

    La sortie de samedi dernier avait lieu sans Eric, notre guide habituel alias le schtroumpf, la myxomatose (ouf, je suis fier d'avoir résisté à la tentation de balancer gratuitement les surnoms déjà répertoriés sur ce blog, j'essaie de décrocher). Bref, on s'en est sortis vivants même si certains ont connu quelques aléas.

    Dans l'ordre, nous avons commencé par célébrer l'automne, saison où la famille shadock (portraits des membres historiques en action ici et icise regroupe pour !!! s'agrandit. Rappel : avant de pomper, faut retrouver le trou !

    Photo 0200.jpg

    Eh oui, encore Alain ! Mais au moins il avait de quoi réparer. Avec quatre chambres, il avait même prévu un peu de marge. Mais pourquoi ne passe-t-il pas au tubeless ?

    Puis Gio nous a à nouveau livré quelques leçons de pilotage dont il garde décidément l'exclusivité... Malgré tous ses talents de pédagogue.

    L'exposé du jour commence par la montée impossible de la côte de Roquetorte tentée quand même.

    Photo 0206.jpg

    La suite quelques dizaines de mètres plus loin, c'est l'intéressé qui l'explique : "l'avant est passé, l'arrière a chassé"... Au plus mauvais endroit - comprenez : à reculons dans le fossé bordé de barbelés. Barbelés sur lesquels il ne faisait pas bon s'asseoir, on s'en doute, mais les images valent mieux que les mots :

    Photo 0207.jpg

    Notez que le topo-guide "Pays d'Aurillac" (circuit n°6) précise en ces termes : le chemin d'exploitation se transforme rapidement en un sentier mono-trace étroit et caillouteux, puis en une ornière profonde, où seule l'alternance de "poussettes" (150 m) et de petits portages (50 m) permet de prendre pied sur le sentier supérieur. Encore fallait-il le démontrer ! 

    Le temps de reprendre notre sérieux pour finir la montée souffler un peu, et au retour c'est la tentative prometteuse dite du "nouveau portique du stade de foot infranchissable à vélo sauf par moi" qui avorte.

               Photo 0208.jpg                      Photo 0209.jpg

     Une petite question quand même me taraude : qui a eu l'idée saugrenue de construire là une zone de trial ? Sachant que cet obstacle à l'espérance de vie incertaine n'embarrasse et n'enlaidit pas seulement l'accès au stade de foot mais aussi le chemin qui le contourne !