Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

radiohead

  • Question de rythme

    Hier soir, sur Virgin 17 puis France 4 (merci la TNT !) diffusion d'un concert de Radiohead en 2003 aux Eurockéennes de Belfort suivi d'une autre session live du groupe en direct du Main Square Festival.

    La musique entretient avec le vélo en général et le VTT en particulier plus d'éléments communs qu'on ne pourrait le penser de prime abord. Surtout lorsqu'elle est produite sur scène ! Les concerts de rock réussis dégagent une impression d'apocalypse au sens biblique. Comme un itinéraire que l'on a maintes fois parcouru, l'air est connu mais la mélodie est revisitée, et sa réorchestration est unique. C'est ainsi que cette énergie vitale se fait omniprésente, les participants sont sortis de l'espace-temps par la même parenthèse (ou la même transe ?)...

    ...Mais ce n'est pas tout ! Comme à vélo, il y a des échauffements, des terrains à négocier et des déclivités variables qui induisent des passages à aborder prudemment, des changements de rythme, de la douceur et de la technique, puis des accélérations. C'est tout un cérémonial qui conduit tôt ou tard au déchaînement tant attendu, à ces moments de son et lumière intenses d'euphorie collective.

    Dans les deux cas, monotonie interdite ! Le dopage, la drogue sont ici à l'état naturel et sans contre-indication (à quoi bon en rajouter ?) !   

    Pour clore en beauté ce week-end de VTT, la soirée méritait bien de laisser à d'autres le soin de mettre le rythme. La prestation de Thom Yorke et des siens, leur recréation du monde à chaque morceau m'ont laissé scotché au dérailleur !

    Inespéré et exceptionnel.