Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

printemps

  • C'est reparti...

    Les week-ends à rallonge, ça aide ! Que ce soit pour sauter les bosses ou emprunter les passerelles, la progression est nette. L'insouciance de la jeunesse ! Je n'ose pas décoller aussi haut en proportion. Je crains plus pour le matériel que pour le bonhomme en cas de mauvaise réception. C'est pourtant une bonne idée d'exercice pour l'entraînement !

     

    vélo,vtt,enfant,printemps

    De mon côté, 480 kms effectués à ce jour en 2015, et la nature plus accueillante aide clairement à améliorer le total et surtout à rouler plus régulièrement. Pas de compétition en vue pour tout de suite, je ne prétends pas encore une fois être dans le rythme à cette époque de l'année. Mais au moins la grande randonnée de la Pastourelle (39 kms) ne me fait pas trop peur malgré son dénivelé conséquent, et d'autres devraient suivre. Si tout va bien, ça pourrait le faire pour de vraies échéances en juillet (coupe d'Auvergne et championnats du Cantal, puis Ronde du renard)... au moins pour le plaisir.   

     

           vélo,vtt,enfant,printemps              vélo,vtt,enfant,printemps              

     

    Des rivales pour mes cornes de vaches... et des chemins où il fait bon rouler. 

  • Ménage printanier

    Enfin !

    parapluie poubelle.JPG

    "Chaque chose à sa place et une place pour chaque chose..."

    Mais l'arrivée du printemps ne protège pas des aléas des sorties : à force de le voir arriver aux autres, il fallait bien que ça me tombe dessus.

    Quoi donc ? Le coup du dérailleur en vrac ! (Ou autres soucis techniques : quelques exemples  ou )

    Et là ce n'est pas la patte qui a joué son rôle de fusible, mais le dérailleur lui-même. Une branche traîtresse dans le mécanisme, un coup de pédale malencontreux, et hop ! Fin de l'aventure.

     

    vélo,vtt,printemps,problèmes techniques

     

    Et celui-là ne va même pas dans le bac vert.

     

  • Enfin !

    Brioude lundi pâques 006 bis.jpg

    Je rêve ?! Enfin du beau temps et des terrains secs... en Haute-Loire pour ce lundi de Pâques. Une définition du bonheur printanier : la tête en l'air et les roues au sec, autrement dit entre des arbres en fleurs et des zones techniques sans flaques ni boue ?!

    Brioude lundi pâques 014 bis.jpg

     

    Un bémol quand même : ça n'empêche pas les côtes casse-pattes ici aussi. De quoi me rappeler cruellement mon manque de condition actuel, suivant le cercle vicieux "il fait pas beau, donc je roule pas, donc je perds la forme et je n'avance pas quand je peux ressortir alors je me démotive, donc je roule encore moins..." etc !Brioude lundi pâques 002 bis.jpg

     

     

    Seule solution, comme hier, casser la routine et compter sur l'arrivée sans cesse différée du printemps. Cette fois ça y est ? Et puis en descente c'est déjà tout bon, à condition de la jouer minutieux sur les trajectoires car le trio rocaille-racines-dévers ne pardonne pas. Et il est fréquent sur ce terrain de jeux quasi méditerranéen (avec un peu d'imagination, la mer est pas loin, quelque part derrière la colline de pins...)