Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pression qui conduit à embrasser la nature trop fort

  • Gamelles trophy 2009

    Quelques commentaires qui revenaient à propos du challenge du "Gamelles trophy" depuis le mois de mai : "Y'a plus de suspense", "c'est joué", "il est vraiment trop fort"...

    Bon, c'est vrai qu'il l'a bien mérité et que plus le temps passait, plus dominait l'écoeurement dans les rangs de la concurrence.

    Aussi ai-je profité de ce week-end sur place pour décerner au lauréat 2009 la médaille-décapsuleur du meilleur descendeur (de vélo !).

    And the winner is...

                     prix gamelle 09 003 bis.jpg              prix gamelle 09 006 bis.jpg

     

    Déclaration pleine de fair-play du vainqueur : « J'ai vu que dans le Cantal Giovanni n'avait pas ménagé ses efforts*... Je l'en félicite et j'espère qu'il ne sera pas trop déçu ! »

    Mais je peux l'avouer à présent, c'est surtout mon inquiétude qui a motivé cette remise des prix anticipée.  

    Je tenais à un dimanche matin sur les chemins de la Domératoise  plutôt qu'aux urgences montluçonnaises. Il était donc temps de libérer la pression afin que l'ami Nico ne place pas  la roue la barre encore plus haut ! D'ailleurs l'engagement avait beau stipuler que cette manifestation n'était pas une compétition, à voir les dénominations des lieux traversés je me suis demandé si les organisateurs ne cultivaient pas un petit côté pousse-au-crime...

    11ème Domératoise 013 bis.jpg

    Et vous comprendrez mieux quand j'aurai ajouté que ledit « chemin de la gagne » se compose d'une descente caillouteuse en singletrack suivie d'un pont pouvant paraître assez étroit en fonction de la vitesse à laquelle on l'aborde ! La suite... c'était plus dur question pédalage. Surtout en fin de parcours et sans utiliser la seringue « J'en ai plein les fesses » qui ici aurait bien aidé. 

    11ème Domératoise 012 bis.jpg

      * La compétition a effectivement été serrée jusqu'au bout... voir l'album photos "Chutes et rechutes". Sans aucun voyeurisme et uniquement à titre documentaire, bien sûr !