Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

froid

  • Frigo ambiant

    S'entraîner en janvier, pas facile...

    Tenez, je n'étais pas mal parti, et crac ! Parmi les virus hivernaux qui traînaient mine de rien, une bonne gastro est venue nous visiter. Résultat : 2 kilos de perdus sur la balance avec l'allant de ce début d'année.

     Je préfère encore le froid sec actuel aux intempéries "douces" de ces dernières semaines, il suffit en théorie de bien se couvrir. J'en suis aux surchaussures, bonnet sous le casque, tour de cou... Pire que les anciens. Le problème étant qu'avec le vent lorsqu'on roule, il y a toujours une partie du corps qui déguste par rapport aux autres ! 0°C quand même tout cet après-midi, la prochaine fois ce sera une paire de chaussettes de mieux. 

    Qu'il est loin encore le temps où l'on s'équipe en 2 minutes, celui des rayons chauds sur les jambes et les bras, des odeurs printanières (snirrfl) et de la chlorophylle euphorisante.

     

    vélo,vtt,entraînement,froid

     

    Mais ne nous plaignons pas, la nature souffre a posteriori de cette météo décalée : les bourgeons sur la photo n'en ont sûrement plus pour longtemps !

    Hiberner ou survivre ? Cette année je sors quand même.

  • 2010, première !

    Photo 0244.jpg

    Passé les repas de fêtes, ne pas confondre :

    "Foie gras sur le vélo" et

    "Terrain lourd sous les roues" !

    Malades ? Sûrement pas, au contraire ! Voir à ce sujet l'excellent nouveau hors série du magazine "Sport et vie" qui explique pourquoi le vélo est "le meilleur médicament du monde". N'empêche, nous n'étions pas très nombreux ce samedi pour aller défier l'hiver sur nos montures. Parmi les excuses recevables au premier abord, le froid, la date (assez mal) placée un surlendemain de Saint-Sylvestre...

    Mais les bonnes résolutions et les calories à perdre, justement, vous en faites quoi ?

    D'autant que le soleil était de la partie. Evidemment pas très chaud, ce qui incitait à ne pas s'attarder sur les pauses ! En fin de sortie les projections de boue gelaient même sur les cadres et - plus embêtant pour passer les vitesses - les câbles de dérailleurs ! 

                                             Photo 0247.jpg                Photo 0249.jpg

    Mais cela fait quand même 35 premiers kilomètres (et du technique) au compteur en 2010 avant de s'enfourner la galette. Y'aura plus qu'à remettre ça bientôt pour compenser...