Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

absalon

  • Absalon, encore...

    Impossible de commencer autrement que par un hommage à notre - désormais - quintuple champion du monde... Je me suis régalé de son nouveau triomphe autant que des belles pages que lui a consacrées le journal L'Equipe au fil de la semaine. Un titre qui lui va comme un gant pour qualifier le personnage et son parcours : "L'être de motivation". Lui qui ne gagnait plus de titre majeur depuis quelques années à l'international après avoir régné sans partage de 2004 à 2008, a à nouveau tout raflé en 2014 : champion d'Europe, vainqueur de la coupe du monde et donc champion du monde ce week-end.

     

    vélo,vtt,absalon,championnats du monde,acva,motivation

     

    Bien décidé à "marquer sa discipline" (c'est pas mal parti !), Julien prend aussi très à cœur son rôle d'ambassadeur du VTT. La tentation et l'appel d'une carrière sur route, évoquées par le journaliste en allusion à l'adaptation réussie de Jean-Christophe Péraud* ? Repoussées sans hésitation, arguments à l'appui.

    Question de plaisir.

    J'ai été frappé de voir que dans ses déclarations Julien Absalon formulait exactement ce que représente le VTT à mes yeux : un sport qu'on s'approprie à force de l'aimer, mêlant harmonieusement les ingrédients du contact de la nature avec le goût de l'effort, l'adrénaline de la vitesse et de la technique, le tout sur des sorties de longueur raisonnable, sans triche mais avec le bonheur des sensations. Pas la même expérience que la route en effet, plus longue, monotone, sur laquelle on partage le bitume avec toutes sortes de véhicules, et où la performance à haut niveau appelle le dopage...

    Alors, tant qu'on peut, on en reprend ! Au même moment, la sortie du samedi de l'ACVA avait fait le plein de jeunes pousses. L'occasion de guerroyer - pour s'amuser - avec les plus habitués aussi.

     

    vélo,vtt,absalon,championnats du monde,acva,motivation              vélo,vtt,absalon,championnats du monde,acva,motivation

     ça ne passe pas pour tout le monde... La vérité du terrain ! Derrière, Yannick en pleine forme ne va pas tarder à klaxonner.

    Et parfois, au détour d'un chemin, des indications qui interrogent...

     

    vélo,vtt,absalon,championnats du monde,acva,motivation

    "Trop de "D" à Edmond Rostand ?" A l'autre bout de la rue, le même panneau correctement orthographié ! 

     

    *Parmi ses plus beaux faits d'armes : 2e du dernier tour de France à 37 ans, après avoir été médaillé d'argent des J.O de 2008 en VTT... derrière Absalon ! Mais lui aussi a remporté "quelques" courses !

     

  • Super... bis : coupe de France XC

     En séance d'observation à Super-besse la week-end dernier pour voir à l'oeuvre les meilleurs crosseurs nationaux. Un petit tour, même à pied, cela ne se refuse pas !

               vélo,vtt,compétition,coupe de france vtt,super-besse,Sancy,Absalon,aléas climatiques,vtt 29 pouces                 vélo,vtt,compétition,coupe de france vtt,super-besse,Sancy,Absalon,aléas climatiques,vtt 29 pouces          

    Ici, cela devient compliqué : malgré les conditions climatiques changeantes tout au long du week-end, les répétitions (et la prise d'élan !) peuvent aider. 2 écoles : les prudents qui passent le vélo à la main... et les amoureux de "la beauté du geste"...  

       

    vélo,vtt,compétition,coupe de france vtt,super-besse,Sancy,Absalon,aléas climatiques,vtt 29 pouces                  vélo,vtt,compétition,coupe de france vtt,super-besse,Sancy,Absalon,aléas climatiques,vtt 29 pouces

    La descente qui précède est elle-même déjà piégeuse. Lors de la course dames, Julie Bresset en fait les frais sous mes yeux ! Petit mot d'encouragement, elle se relève avec le sourire : "ça ira !" La classe... Olympique.

    Julien Absalon, impressionnant de fluidité, ne fait pas non plus semblant de se préparer pour Londres. Derrière, seul Maxime Marotte parvient à rester menaçant.

                    vélo,vtt,compétition,coupe de france vtt,super-besse,Sancy,Absalon,aléas climatiques,vtt 29 pouces                             vélo,vtt,compétition,coupe de france vtt,super-besse,sancy,absalon,aléas climatiques,vtt 29 pouces

                                                        vélo,vtt,compétition,coupe de france vtt,super-besse,Sancy,Absalon,aléas climatiques,vtt 29 pouces

     Un début de descente bien connu, avec le télésiège accroché comme une guirlande sur la montagne.

    Sur ses terres et concentré, Julien Toppan réalise une bonne performance ! A droite, LE début du "S" où j'ai bloqué à tous les coups il y a deux semaines. Pourtant ça passe ! 

            vélo,vtt,compétition,coupe de france vtt,super-besse,Sancy,Absalon,aléas climatiques,vtt 29 pouces         vélo,vtt,compétition,coupe de france vtt,super-besse,Sancy,Absalon,aléas climatiques,vtt 29 pouces

    Enfin, ça passait le samedi. Parce qu'après une nuit d'ondées orageuses sur le massif, tout a changé pour la course des masters le lendemain matin. 

              vélo,vtt,compétition,coupe de france vtt,super-besse,Sancy,Absalon,aléas climatiques,vtt 29 pouces       vélo,vtt,compétition,coupe de france vtt,super-besse,Sancy,Absalon,aléas climatiques,vtt 29 pouces

    Jean-Paul Stéphan (n°4005, maillot arc-en-ciel de champion du monde), longtemps 5e, rétrograde à l'abord de la boucle finale à la 9e place, derrière le... champion d'Auvergne Christophe Pourrat qu'il avait pourtant distancé. L'intéressé s'en explique sur son blog ici...

             vélo,vtt,compétition,coupe de france vtt,super-besse,Sancy,Absalon,aléas climatiques,vtt 29 pouces        vélo,vtt,compétition,coupe de france vtt,super-besse,Sancy,Absalon,aléas climatiques,vtt 29 pouces

    En haut à droite : la boue, le froid, la brume et une grosse montée : la solitude peut se figurer ainsi !

    Un point qui m'a frappé : la forte présence de vélos en 29 pouces (à vue de nez, prés d'un compétiteur sur 3 en était déjà équipé chez les élites). Plus de facilité sur les zones techniques ? Les grosses roues "boivent l'obstacle" pour reprendre un slogan qui a fait ses preuves commerciales. Un gros plus sur les compétitions typées "XCO", mais qui n'évite pas les inconvénients (inertie en relance) ni ne garantit des chutes, à peu près aussi nombreuses que chez les possesseurs de 26" !

    Au final, rien ne remplace un repérage bien méticuleux. "Le VTT se court aussi avec la tête" glissait un "ancien" en reconnaissance la veille avec les jeunes.

      

  • ça m'énerve...

    ... les basses manoeuvres qui semblent se concentrer ces derniers temps pour déconsidérer le vélo en général, et le VTT en particulier. Le plus beau, c'est que ces éclairages médiatiques passent au départ pour des coups de projecteur positifs !

    On avait déjà l'autre champion en évitement du jet de chaussures de l'autre côté de l'Atlantique, qui se déclarait sans complexe "pratiquant assidu du mountain-bike". Avec un promoteur comme ça, sûr qu'aux States ça doit pas aider les clubs à engranger les inscriptions. Et encore, je ne reparle même pas d'Armstrong (qui prétend prendre plaisir à s'entraîner en VTT), je l'ai déjà trop fait !

    Heureusement qu'en France on a (entre autres) Absalon. Mais les campagnes anti-vélo semblent aussi se succéder chez nous depuis quelque temps :

    - L'autre soir, sur une des chaînes de la TNT, un film débile prenait comme héros un "mordu de VTT". Je me suis dit, y'a rien sur Arte, chuis crevé, un moment de mise hors tension du cerveau ça ne peut pas faire de mal ! Eh bien j'avais sous-estimé la performance hallucinante des scénaristes : pour commencer, un python sous amphéts de 40 mètres de long (et très énervé) se carapate du labo militaire qui l'employait pour expérimentations. La police du bled s'avoue impuissante à enrayer l'accumulation d'attaques mortelles qui s'ensuit (refrain connu). Jusque-là, dans le sous-Spielberg, rien de trop catastrophique. Le pire reste à venir :  notre sympathique vététiste, ado attardé à gros mollets d'environ 25 ans, sème la terreur sur les trottoirs de sa commune avec sa machine de compétition. Je ne vous dévoilerai rien de l'épaisseur psychologique du personnage... (Y'en a pas !!!). Innocent et inconséquent comme pas permis, celui-ci décide d'aller écumer avec ses potes les forêts du coin pour un petit week-end de pédalage entre amis. Et devinez qui va finalement se payer le scalp du serpent modifié génétiquement grâce à son adresse technique sur deux roues ? Si si...

    - Et depuis, ce sont les reportages qui prennent le relai : 66 minutes faisait son miel l'autre jour des conduites intégristes des nouveaux cyclistes citadins : feux rouges grillés, code de la route bafoué, agressivité au guidon pire que celle des automobilistes, le tout bien sûr au mépris de leur propre sécurité (pas de casque, ni pour elle ni pour sa fille dans l'exemple de la jeune mère active suivie par le journaliste). Evidemment, je ne nie pas que l'explosion actuelle du vélo en ville ne favorise pas ce type de comportement chez certains nouveaux pratiquants, mais je pose la question : à qui profite la généralisation conduite par ce document ? Certainement pas à ceux qui voudraient se faire les ambassadeurs d'une pratique du deux-roues citoyenne et écologique, donc responsable, hors de tout effet de mode.

    - Dernière manifestation de crainte (pour l'instant) : que va devenir la médiatisation du Tour de France en 2009, avec France 2 bientôt privée de pub ? Ils vont nous sucrer Gérard Holtz ?!