Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

matériel

  • Randos été-automne 2017

    Retour sur les sorties les plus marquantes de ces quatre derniers mois : de la grosse rando à défaut de compétition, j'ai conservé les bonnes résolutions cette année et les paysages m'ont récompensé !

    Lire la suite

  • Pastourelle 2017

    1ère compétition depuis près de 2 ans. On croit se préparer... et rien ne se passe comme prévu, mais c'est pas grave. Récit.

    Lire la suite

  • Fortunes diverses

    Enfin des sorties "sérieuses", de plus en plus aidées par des conditions favorables... retour dans le cercle vertueux : les sorties entretiennent la forme qui alimente l'envie d'aller rouler, etc.

    Pour la Pastourelle fin mai, c'était malheureusement encore trop juste pour que je puisse me frotter au Raid (dernière en 2012, ça commence à dater...) mais on s'est bien pris au jeu sur la rando avec Maxime : on a lâché les chevaux jusqu'en haut de la prairie des Sagnes, rattrapant nombre de concurrents du Raid, avant de poursuivre un peu plus sagement... 

    vélo,vit,randonnée,pastourelle,jussacoise,acva,dériv'chaînes,problèmes techniques

     

    vélo,vit,randonnée,pastourelle,jussacoise,acva,dériv'chaînes,problèmes techniques                vélo,vit,randonnée,pastourelle,jussacoise,acva,dériv'chaînes,problèmes techniques      

    Moment de gloire sur les marches de la Martille...

    Penser à travailler la technique à l'entraînement sans ruiner le matériel : lors de la sortie du samedi suivant, dès la première descente un peu (trop ?) engagée, un des jeunes de l'ACVA se fait une belle peur avec une ornière... le vélo d'un côté, le pilote de l'autre, et des barbelés bien rouillés dans le rôle de l'arbitre, heureusement épargnés on ne sait toujours pas comment. Quant à la jante, elle peut témoigner de sa fin de carrière.

     

    vélo,vit,randonnée,pastourelle,jussacoise,acva,dériv'chaînes,problèmes techniques

     

    Matériel encore : je me suis résolu à mettre à la retraite les deux Toro tubeless ready qui m'accompagnaient fidèlement depuis plus de 1500 kms, pour les remplacer par un nouveau duo, toujours chez Hutchinson (eh oui, c'est bien d'être fidèle à une marque, au moins je peux choisir les modèles en pleine connaissance de cause ! Et en plus, ceux-là sont certifiés made in France). Pour l'avant, je reviens au Cougar 2.2 en tubeless ready hardskin pour son efficacité directionnelle. Et à l'arrière, je me décide aussi pour la polyvalence car même l'été, il n'y a pas que du roulant au programme, donc j'expérimente le Taipan, présenté comme intermédiaire entre le Python et le Toro, en 2.10. Première impression à la Jussacoise dimanche dernier plutôt positive : le terrain par endroits gras et glissant ne m'a pas piégé, l'accroche s'est avérée bonne, comme le rendement. Ce sont les jambes qui n'ont plus répondu dans la dernière grosse côtasse sur St Jean de Dône, mais là c'est un autre problème...

    vélo,vit,randonnée,pastourelle,jussacoise,acva,dériv'chaînes,problèmes techniques            vélo,vit,randonnée,pastourelle,jussacoise,acva,dériv'chaînes,problèmes techniques

    L'ACVA en nombre à la Jussacoise. 

     

     

    vélo,vit,randonnée,pastourelle,jussacoise,acva,dériv'chaînes,problèmes techniques              vélo,vit,randonnée,pastourelle,jussacoise,acva,dériv'chaînes,problèmes techniques

     

    Aléas techniques : Loïc en fâcheuse posture, Maxime ne prend pas de risque...

     

     

    vélo,vit,randonnée,pastourelle,jussacoise,acva,dériv'chaînes,problèmes techniques,chutes,pneus vtt

     Jusque-là, mes jambes tiennent bon !

     

     

    vélo,vit,randonnée,pastourelle,jussacoise,acva,dériv'chaînes,problèmes techniques

     

     

     

    Giovanni is back !!!

     

    vélo,vit,randonnée,pastourelle,jussacoise,acva,dériv'chaînes,problèmes techniques

     Jussacoise aussi accompagnée des Dériv'chaînes et d'Edmond, un Président en pleine activité. 

     

     

     

     

  • En Châtaigneraie : oldies but goodies

    Au programme ce jour ? Une balade bien costaud sur la châtaigneraie cantalienne : 40 kms et plus de 1000 m. de D+. Plus que les jambes, je crois que c'est mon dos qui va s'en souvenir les jours prochains !

    vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne           vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne

                                     Comme une impression de survoler le paysage...

     

    Marrant comme la mode est à la nostalgie dans le monde du VTT ce mois-ci : commémorations autour des 30 ans du Roc d'Azur par ci sur Vélo Vert, 40 ans de Spécialized relatés par là chez VTT Mag... C'est bien involontairement que je me suis mis au diapason en ressortant mon vieux Stumpjumper "presque tout-rigide" de bientôt 20 ans : le X-Control est en révision. Heureusement, la Ronde de la Châtaigneraie est une rando roulante sans grande difficulté technique. Et il faut bien casser la routine de temps en temps (ce que je fais finalement régulièrement à cette époque de l'année ! par exemple ici).

     

    vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne

     

    Eté indien terminé ? Une semaine plutôt pluvieuse est venue succéder au soleil d'octobre... et puis ce matin, le temps sec est revenu à pic (ça tombe bien, je l'avais trouvée moins drôle sous la pluie cette rando, voir ici). Enfin...le départ était pile à la bonne heure, en toute fin de matinée, pour que les brouillards tenaces sur Montsalvy soient enfin dissipés.  

    Je ne faisais quand même pas trop le malin dans les descentes initiales en sous-bois avec mes V-Brake bien fatigués et mon vieux Michelin XC Dry à l'arrière qui ne demandait qu'à dribbler à la moindre occasion (une belle daube ce pneu, mais il faut que je le termine). ça m'a changé du Lapierre : largué et crispé en descente, et par contre en pleine patate en montée grâce à la nervosité de l'arrière. Je me suis d'ailleurs risqué à plusieurs reprises d'en rajouter une couche (voire deux ou trois !) en relançant en danseuse, tout en me disant que je risquais de le payer par la suite...

     

    vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne                 vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne

     

    Eh ben, même pas : la condition est bien là, ce qui me fait décidément râler quant à l'absence de compétitions proposées depuis septembre... Et les ravitos étaient très bien pourvus, d'où l'intérêt de s'y attarder ! Pour ce qui est des paysages automnaux, je crois que les photos parlent d'elles-mêmes... Bref, une belle journée sur une manifestation réglée comme du papier à musique et des bénévoles aux petits soins.

     

    vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne              vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne

     

    Et non, il n'y a pas que des Salers dans le Cantal !

  • Jussacoise : l'embarras du choix...

    Ne plus savoir où donner de la tête, ça arrive. Sur la jussacoise, sympathique rando à deux pas d'Aurillac, ça m'arrive même souvent car je sais que beaucoup de monde avec qui j'aurais plaisir à rouler s'y trouve. L'ACVA ? ça va trop vite et j'étais avec eux à Salers le samedi précédent. Les collègues de boulot ? J'aurais bien aimé, mais ils se sont plantés sur l'heure de départ. Ce sera donc encore avec des Dériv'chaînes, Fred et Olive en l'occurrence. ça tombe bien, cette fois j'avais mis la tenue !

    vélo,vtt,randonnée,dériv'chaînes,acva,jussacoise,roues

     

    D'accord, il manque le haut du maillot. Mais on ne va quand même pas se plaindre de pouvoir enfin rouler en t-shirt ? Les organisateurs aussi ont dû être contents de la météo cette fois : du monde sur les circuits... et sur les ravitos, et nous n'avons pas failli aux traditions de l'association : jamais moins de 10 minutes pour un arrêt-buffet. Convivialité oblige !

     

    vélo,vtt,randonnée,dériv'chaînes,acva,jussacoise,roues

    Bon les copaings, on y retourne ?!

     

    Les conditions idéales pour s'y remettre sur un circuit en grande partie renouvelé, avec pas mal de monotraces et aussi des passerelles et des côtasses bien d'chez nous. 1070 m de D+ pour 46 kms, ça commençait à piquer sur la fin, même en roulant tranquille, surtout que le rendement... Bon entraînement pour le matériel également, heureusement Olive le mécano de Dériv'chaînes veillait, même sans la caisse à outil magique qui va arriver bientôt.

     

    vélo,vtt,randonnée,dériv'chaînes,acva,jussacoise,roues

     

    Par contre, pour nos collègues de derrière, les séances de réanimation sur la chambre à air resteront vaines...

     

    Tant qu'on est sur le matériel, petite frayeur de mon côté sur une des premières ascensions : encore un bâton coincé entre le dérailleur arrière et les rayons qui m'a forcé à un arrêt immédiat. De deux choses l'une : soit j'ai le "guignon" cher à Baudelaire (premier des poètes maudits) avec ces roues, soit les SLR, certes excellentes par ailleurs, facilitent ce genre d'incident par leur style si particulier... En tout cas voilà qui les rend franchement vulnérables en sous-bois à mon sens. Je ne vais quand même pas demander à ceux qui débroussaillent les chemins de nettoyer en plus tous les bouts de branchages tombés à terre !

    Bon, à part ça RAS, que du bonheur. ça va mieux qu'en 2013 et les jambes se refont doucement la cerise, pourvu que ça dure.

    Et comme il y avait le repas, on a profité aussi après. En mode "on refait la rando".

    A signaler : c'est la seule manif que je connaisse (qui mêle en plus marcheurs, vététistes et coursiers) où les photos sont disponibles en ligne gratuitement, avec des cadeaux en plus pour un tarif d'inscription vraiment modique. OUI, l'Auvergnat est généreux... 

     

  • Ménage printanier

    Enfin !

    parapluie poubelle.JPG

    "Chaque chose à sa place et une place pour chaque chose..."

    Mais l'arrivée du printemps ne protège pas des aléas des sorties : à force de le voir arriver aux autres, il fallait bien que ça me tombe dessus.

    Quoi donc ? Le coup du dérailleur en vrac ! (Ou autres soucis techniques : quelques exemples  ou )

    Et là ce n'est pas la patte qui a joué son rôle de fusible, mais le dérailleur lui-même. Une branche traîtresse dans le mécanisme, un coup de pédale malencontreux, et hop ! Fin de l'aventure.

     

    vélo,vtt,printemps,problèmes techniques

     

    Et celui-là ne va même pas dans le bac vert.

     

  • En mode "vélociraptor"

    Rien de plus ingrat lors des premières balades dans la froidure qu'une perte d'adhérence imprévue et répétée des pneus (trahison ! ça s'appelle lâcher l'affaire). A part peut-être les projections de boue ou d'eau glacée alors que la sortie ne fait que commencer... Dépenser des calories pendant l'hiver, d'accord, mais dans le confort pour garder l'envie !

    vélo,vtt,matériel,hiver,boue,adaptation des dinosaures

    Le mode "vélociraptor", c'est d'abord des trains roulants adaptés. Et là, rien que les noms des bestiaux annoncent la couleur : Maxxis Medusa à l'arrière pour ne rien lâcher, Specialized Purgatory à l'avant pour purger le terrain. "Accrocher & évacuer" !

            vélo,vtt,matériel,hiver,boue,adaptation des dinosaures              vélo,vtt,matériel,hiver,boue,adaptation des dinosaures

    Et pour rester à l'abri du carnage, les dinosaures n'avaient pas de garde-boue... Moi, si ! ;-)))

    Vivement les frimas...