Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

motivation - Page 2

  • Pluie de Pâques

    C'est bien ce que je craignais. Difficile de conjuguer l'arrivée d'un deuxième enfant au milieu de l'hiver avec une pratique régulière du deux roues. Et quand en plus un printemps tout en faux-départs s'en mêle ! J'en suis donc venu à scruter avec plus d'insistance les sorties et les compétitions des collègues sur les blogs et les réseaux sociaux tout en me répétant "si seulement..."

    Mais je ne fais pas que rêvasser devant mon écran non plus, mon cardio pouvant témoigner de quelques bonnes sorties occasionnelles à plus de 2000 calories. L'écueil principal restant, dans ces conditions, de nettoyer et entretenir le matériel après.

    Les horaires des sorties club s'avérant trop contraignantes pour le moment, c'est en solo que j'ai ressorti hier le "mulet" pour une bonne balade sur route.

    J'en ai tiré deux constats principaux :

    1. Ben, y'avait pas foule. Un seul cycliste croisé ! D'où l'intérêt de s'entraîner dans des conditions défavorables pour être en forme après (à condition de ne pas attraper la crève, bien sûr^^)

    2. La route, ça permet quand même d'avoir nettement moins de boue à enlever à l'arrivée. Bon, c'est vrai que j'ai davantage eu l'impression de pratiquer l'aviron ou le kayak, la pluie s'intensifiant, la fatigue dans les bras en moins. Mais ce n'était pas si désagréable... 

  • En attendant

     

    vélo,vtt,championnats du cantal vtt,boue

     

     

    Même avec un hiver clément, rouler régulièrement n'est pas des plus faciles. Ma dernière sortie en solo, entre bourbiers et inondations de mi-janvier, en témoigne.

    Voilà qui donne l'occasion de se retourner encore vers l'an passé... vers d'autres bourbiers, que je n'avais parcourus qu'à pied et appareil photo en bandoulière au mois d'avril, par exemple. Le début de saison était  prématuré à mon goût pour les compétitions, ce ne sont pas ces images qui me démentiront...

     

    vélo,vtt,championnats du cantal vtt,boue                        vélo,vtt,championnats du cantal vtt,boue

     

    vélo,vtt,championnats du cantal vtt,boue              vélo,vtt,championnats du cantal vtt,boue

     

    Certes, le VTT est (aussi) un sport de glisse, mais le circuit de Marcolès étant déjà reconnu comme sélectif par temps sec, point trop n'en faut. Si je soupçonne ceux (et celles) qui s'y sont mesurés de ne guère s'être amusés sur ce coup, j'ai néanmoins admiré les "guerriers" qui étaient allés au bout de l'effort (ou de la galère ?) car il fallait vraiment un moral insubmersible.

     

     

    vélo,vtt,championnats du cantal vtt,boue

     

     

     

    Je persiste tout de même à affirmer que ce n'est pas ainsi que l'on réconciliera le pratiquant lambda avec les épreuves de cross-country régionales.

    Pour ma part, malgré une pratique régulière et un kilométrage correct (2000 kms de VTT avec souvent des dénivelés conséquents mais très peu de route pour compléter), je n'ai pris part en 2014 qu'à deux compétitions, toutes deux dans le courant de l'été. C'était insuffisant et mal ciblé pour me mettre vraiment dans le rythme, je n'ai donc logiquement pas pu prétendre approcher mes résultats obtenus sur les mêmes épreuves en 2012. 

    Et avec un deuxième fiston à venir très bientôt, 2015 s'annonce "paternelle". 

    Ce qui ne devrait pas m'empêcher d'alimenter ces pages de photos ! To be continued.

  • En Châtaigneraie : oldies but goodies

    Au programme ce jour ? Une balade bien costaud sur la châtaigneraie cantalienne : 40 kms et plus de 1000 m. de D+. Plus que les jambes, je crois que c'est mon dos qui va s'en souvenir les jours prochains !

    vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne           vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne

                                     Comme une impression de survoler le paysage...

     

    Marrant comme la mode est à la nostalgie dans le monde du VTT ce mois-ci : commémorations autour des 30 ans du Roc d'Azur par ci sur Vélo Vert, 40 ans de Spécialized relatés par là chez VTT Mag... C'est bien involontairement que je me suis mis au diapason en ressortant mon vieux Stumpjumper "presque tout-rigide" de bientôt 20 ans : le X-Control est en révision. Heureusement, la Ronde de la Châtaigneraie est une rando roulante sans grande difficulté technique. Et il faut bien casser la routine de temps en temps (ce que je fais finalement régulièrement à cette époque de l'année ! par exemple ici).

     

    vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne

     

    Eté indien terminé ? Une semaine plutôt pluvieuse est venue succéder au soleil d'octobre... et puis ce matin, le temps sec est revenu à pic (ça tombe bien, je l'avais trouvée moins drôle sous la pluie cette rando, voir ici). Enfin...le départ était pile à la bonne heure, en toute fin de matinée, pour que les brouillards tenaces sur Montsalvy soient enfin dissipés.  

    Je ne faisais quand même pas trop le malin dans les descentes initiales en sous-bois avec mes V-Brake bien fatigués et mon vieux Michelin XC Dry à l'arrière qui ne demandait qu'à dribbler à la moindre occasion (une belle daube ce pneu, mais il faut que je le termine). ça m'a changé du Lapierre : largué et crispé en descente, et par contre en pleine patate en montée grâce à la nervosité de l'arrière. Je me suis d'ailleurs risqué à plusieurs reprises d'en rajouter une couche (voire deux ou trois !) en relançant en danseuse, tout en me disant que je risquais de le payer par la suite...

     

    vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne                 vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne

     

    Eh ben, même pas : la condition est bien là, ce qui me fait décidément râler quant à l'absence de compétitions proposées depuis septembre... Et les ravitos étaient très bien pourvus, d'où l'intérêt de s'y attarder ! Pour ce qui est des paysages automnaux, je crois que les photos parlent d'elles-mêmes... Bref, une belle journée sur une manifestation réglée comme du papier à musique et des bénévoles aux petits soins.

     

    vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne              vélo,vtt,randonnée,ronde de la châtaigneraie,stumpjumper,automne

     

    Et non, il n'y a pas que des Salers dans le Cantal !

  • Octobre à vélo

    Bel exemple d'été indien... qui aura profité aux escapades de l'ACVA, avec lieux insolites, montées impossibles, crevaisons et bien d'autres choses encore !

     

    vélo,vtt,acva,météo,maxime qu'est-ce que je viens de dire      vélo,vtt,acva,météo,maxime qu'est-ce que je viens de dire

     

    vélo,vtt,acva,météo,maxime qu'est-ce que je viens de dire             vélo,vtt,acva,météo,maxime qu'est-ce que je viens de dire

     

     

    Dommage qu'il n'y ait aucune compétition en cette fin de saison, pour moi ça sentait le pic de forme avec un poids stabilisé à 73 kgs (pour 1,80m), bien mieux que pour les championnats du Cantal en avril dernier. Plus facile dans les montées ! Mais au passage, je déplore l'idée de placer ces courses trop tôt dans la saison et à une période où la pluie et les terrains gras sont souvent de la partie. Alors que les conditions étaient idéales lors des éditions automnales précédentes (ici, ou encore par exemple). Et l'auraient été encore plus cette fois.

    Du coup, le Médusa tout neuf reste au garage en attendant son heure (d'hiver) qui elle, abrège déjà certaines sorties...

     

    vélo,vtt,acva,météo,maxime qu'est-ce que je viens de dire         vélo,vtt,acva,météo,maxime qu'est-ce que je viens de dire

     

  • La Tatave : lacs, étangs et gamelles

    Comme d'habitude, aller poser les roues AILLEURS est une source intarissable de découverte et d'émerveillement...

     

     

    vélo,vtt,randonnée,parc des volcans,gamelles trophy,chutes,endurance             vélo,vtt,randonnée,parc des volcans,gamelles trophy,chutes,endurance

     

    Ainsi, dimanche dernier sur d'autres volcans auvergnats (ceux des monts Dôme), pour la "Tatave". Le départ du stade de rugby de Moulet-Marcenat, au-dessus de Volvic, a commencé par me rappeler quelques souvenirs de mes années d'étudiant licencié à Vélo-Aventure. Mais pour des retrouvailles, les choses ne se présentent pas si bien : la pluie est de la partie depuis le milieu de la nuit à Clermont, et le parking sur le terrain attenant est un vaste bourbier. Après avoir pris le temps de discuter avec une organisatrice sympathique, je m'équipe quand même : l'horizon semble s'éclaircir, et je n'ai pas fait toute cette route pour rien... Je me dis que je vais revoir la longueur du circuit à la baisse (d'un 55 prévu, je suis plutôt en train de lorgner vers le 33) mais comme le départ et le choix du parcours sont "free", on verra bien en cours de route !

     

    vélo,vtt,randonnée,parc des volcans,gamelles trophy,chutes,endurance

     

    Et de fait, la formule choisie par l'organisation me prouve tout son intérêt : au bout de 10 minutes, la pluie cesse et laisse même place à quelques rayons certes timides, mais qui viennent progressivement sécher les chemins et réchauffer les paysages et le moral. La motivation revient en roulant ! Et "roulant", le parcours l'est, avec juste ce qu'il faut de montées et de singles pour ne pas se refroidir... Je suis en mode "rando-photo" mais cela ne m'empêche pas d'appuyer un peu fort sur les pédales dès que je parviens à lâcher le téléphone.

     

    vélo,vtt,randonnée,parc des volcans,gamelles trophy,chutes,endurance,tatave 2014,roc d'azur

     

     

    A proximité du village de Pulvérières, les étangs amènent leur lot de décisions à prendre : descendre ou pas sur le vélo les marches en bois inégales, et encore tout humides, qui amènent aux passerelles ? Mauvaise idée, si j'en crois l'état d'un concurrent qui a essayé... et qui a eu des problèmes. Plus de peur que de mal apparemment, mais en ce qui me concerne l'hésitation n'est plus de mise.

    Quelques centaines de mètres plus loin, nouvelle décision délicate : amorcer déjà le retour avec les parcours "moyens" ou choisir la grande aventure des 55 et 67 kms ? Un participant en... monocycle (ils sont un bon paquet sur le 33 kms et avancent drôlement bien) s'amuse de mon hésitation. J'en ris avec lui et me décide pour les plus longs, qui s'élancent droit vers les montagnes. De fait, finie la rigolade : le dénivelé annoncé semble se concentrer dans ce 2e tiers du parcours, avec de bonnes descentes enfin ludiques et techniques pour commencer. Tiens, un ravito où les participants ne se bousculent pas ? Les "costauds" qui ont emprunté ces circuits sont partis plus tôt dans la matinée, sans craindre de se mouiller ! Et juste après une ultime descente qui amène jusqu'en fond de vallée, il faut sortir les cuisses...

    Du choix pour s'occuper l'esprit : une multitude de croix et de crucifix au bord du chemin, puis un soldat devant l'église de Chapdes-Beaufort. "Mais regarde donc les monuments !"

     

    vélo,vtt,randonnée,parc des volcans,gamelles trophy,chutes,endurance              vélo,vtt,randonnée,parc des volcans,gamelles trophy,chutes,endurance

     

     

    Monter, redescendre, même combat que dans les monts du Cantal, cette fois jusqu'à Chapdes-Beaufort et même un peu au-delà. Le silence et la sérénité des bois sont alors troublés par une sorte de fête à base de hard-rock diffusé par une sono infernale, qui continue à résonner plusieurs kilomètres plus loin. je préférais encore les chasseurs, leurs chiens et leurs 4X4 !

     

    Dans le même coin, des créations artistiques inspirées par la Gaule antique...

    vélo,vtt,randonnée,parc des volcans,gamelles trophy,chutes,endurance

     

    Un ado et son père me rejoignent : eux étaient partis sur le 67 kms. Chapeau... sauf que le jeune semble commencer à souffrir, car le ravito se fait attendre et contrairement à moi, ils n'avaient pas vraiment choisi "l'autosuffisance". Dommage, je ne peux plus dépanner qu'en eau. Et le pire reste à venir avant le point de vue de la Roche Sauterre (de toute façon bien bouché !) : une espèce de montée impossible dans la glaise : vélo, puis roues collées ! Un must  pour écluser les dernières calories.

     

    vélo,vtt,randonnée,parc des volcans,gamelles trophy,chutes,endurance              

    vélo,vtt,randonnée,parc des volcans,gamelles trophy,chutes,endurance

     

    En bas du panorama dans le brouillard, le point "sucré-salé" tant attendu. Et le plus dur est fait, sauf que la partie finale réserve encore quelques bonnes côtasses, qui semblent prendre un malin plaisir à se succéder en laissant croire que chacune d'elles est la dernière. Ce petit jeu dure quand même une douzaine de kilomètres ! Les amateurs des petits parcours en sont là, et ils souffrent. Après presque 5 heures sur le circuit, je me plais à les "enrhumer" dans les descentes où certains s'engagent bien frileusement et presque à contrecoeur. Mon seul souci : le balisage rouge "pas vraiment vif" que je discerne souvent au dernier moment, voire trop tard dans la végétation automnale ! Si vous aussi vous êtes daltonien...

    Un bon lavage au jet plus tard, il faut tout remettre méthodiquement dans la voiture. Je me distrais en écoutant les conversations alentour, dont celle d'un participant qui raconte être tombé trois fois ! Je me dis qu'il faut vraiment le faire exprès... Je la ramène moins aujourd'hui : lors d'une sortie solo ce matin où j'ai bien "avoiné" (courte distance) j'ai voulu en remettre une couche vers Nozerolles sur une portion bien grasse. Ce bourbier dégueu juste devant, je le franchis pleine balle, ou pas ? Il ne peut pas toujours y avoir un collègue malheureux couché dans la tourbière pour me prévenir. je freine fort pour ne pas me salir, j'ai juste oublié qu'il n'y a pas d'ABS sur les vélos. Au lieu de faire gicler le bourbier, c'est moi qui gicle en plein dedans.

    Quand je pense qu'au Roc d'Azur au même moment, il y en a qui doivent se plaindre de la poussière dans la sévère descente du Fournel... et (cocorico) le vainqueur, Jordan Sarrou, est auvergnat. 

     

  • Absalon, encore...

    Impossible de commencer autrement que par un hommage à notre - désormais - quintuple champion du monde... Je me suis régalé de son nouveau triomphe autant que des belles pages que lui a consacrées le journal L'Equipe au fil de la semaine. Un titre qui lui va comme un gant pour qualifier le personnage et son parcours : "L'être de motivation". Lui qui ne gagnait plus de titre majeur depuis quelques années à l'international après avoir régné sans partage de 2004 à 2008, a à nouveau tout raflé en 2014 : champion d'Europe, vainqueur de la coupe du monde et donc champion du monde ce week-end.

     

    vélo,vtt,absalon,championnats du monde,acva,motivation

     

    Bien décidé à "marquer sa discipline" (c'est pas mal parti !), Julien prend aussi très à cœur son rôle d'ambassadeur du VTT. La tentation et l'appel d'une carrière sur route, évoquées par le journaliste en allusion à l'adaptation réussie de Jean-Christophe Péraud* ? Repoussées sans hésitation, arguments à l'appui.

    Question de plaisir.

    J'ai été frappé de voir que dans ses déclarations Julien Absalon formulait exactement ce que représente le VTT à mes yeux : un sport qu'on s'approprie à force de l'aimer, mêlant harmonieusement les ingrédients du contact de la nature avec le goût de l'effort, l'adrénaline de la vitesse et de la technique, le tout sur des sorties de longueur raisonnable, sans triche mais avec le bonheur des sensations. Pas la même expérience que la route en effet, plus longue, monotone, sur laquelle on partage le bitume avec toutes sortes de véhicules, et où la performance à haut niveau appelle le dopage...

    Alors, tant qu'on peut, on en reprend ! Au même moment, la sortie du samedi de l'ACVA avait fait le plein de jeunes pousses. L'occasion de guerroyer - pour s'amuser - avec les plus habitués aussi.

     

    vélo,vtt,absalon,championnats du monde,acva,motivation              vélo,vtt,absalon,championnats du monde,acva,motivation

     ça ne passe pas pour tout le monde... La vérité du terrain ! Derrière, Yannick en pleine forme ne va pas tarder à klaxonner.

    Et parfois, au détour d'un chemin, des indications qui interrogent...

     

    vélo,vtt,absalon,championnats du monde,acva,motivation

    "Trop de "D" à Edmond Rostand ?" A l'autre bout de la rue, le même panneau correctement orthographié ! 

     

    *Parmi ses plus beaux faits d'armes : 2e du dernier tour de France à 37 ans, après avoir été médaillé d'argent des J.O de 2008 en VTT... derrière Absalon ! Mais lui aussi a remporté "quelques" courses !

     

  • Sortie du 15 août

    Pas si facile de se renouveler pour un 15 août :

    Ce n'était ni une sortie collective ni l'exil de l'ermite, mais une balade avec des rencontres.

                                       vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août          vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août

     

     Ce n'était ni la froidure du Cézallier, ni l'humidité d'Aurillac, mais la douceur de la Limagne.

     

     

    vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août

     

     Ce n'était ni une escapade en altitude, ni une rando au long cours, mais un circuit bien casse-pattes*.

     

    "Combien de fois l'a-t-on parcourue, cette petite piste..." le chant original se réfère davantage à des expéditions africaines qu'aux contreforts du brivadois, mais c'est cet air militaire qui s'est imposé dans ma tête au fil de cet itinéraire sur les terres de Romain Bardet qui sont aussi les miennes.

     

     

        vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août               vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août

     

    Pèlerinage, ou madeleine de Proust ? Les deux mon capitaine, et bien d'autres choses encore. "Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre", comme dans le rêve familier de Verlaine, ce qui me marque le plus ici c'est à quel point la nature et ses paysages se modifient à chaque instant. Mes sorties devenues occasionnelles sur ce terrain que je crois si bien connaître n'en finissent pas de m'étonner. C'est ainsi que les éléments semblent nous pousser à vérifier l'adage bien connu "On ne se baigne jamais deux fois dans le lit d'un même fleuve" !

     

                      vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août                   vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août

     

     Dès les premières montées, depuis les bords du Courgoux jusqu'aux bois d'Entremont, une sensation de bien-être me gagne. La douceur enfin presque estivale (et la pente aussi ! Je ne suis pas si en jambes !) me poussent à ôter une épaisseur et à contempler les alentours. Tiens, à défaut d'une sortie "nez dans le guidon", il ne sera pas dit que l'appareil photo restera dans le sac. Un peu plus haut, une vache a faussé compagnie à son troupeau pour faire honneur aux longues herbes longeant le chemin.

     

     

    vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août               vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août

     

     

    vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août               vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août

     

    L'ascension du Pié Pichou est devenue moins technique depuis quelques années : le chemin a été débarrassé des rochers qui affleuraient. Ne reste plus que la difficulté de la pente pour parvenir au point de vue du château d'eau, où je retrouve un de mes profs (de SVT !) de lycée. Les conditions du jour permettent d'apercevoir au nord la chaîne des puys, et en particulier le Puy-de-Dôme. Le château de Paulhac, comme par magie, semble s'aligner sur son axe pour le garder...

      

    vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août

     

     

    Un peu plus loin, une moissonneuse récolte les blés : le paysage agricole est lui aussi en pleine période de mutation. Au début de la descente sur la Baraque-David, les tournesols font de l'oeil au soleil enfin retrouvé. 

     

    vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août                 vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août

     

    Quelques petits sauts sur une piste bien roulante plus tard, les choses sérieuses commencent vraiment : la montée de la côte de Vazeilles est encore plus ardue que dans mes souvenirs. Il me semble cette fois que le terrain s'est dégradé, l'adhérence s'avère délicate. Heureusement pour moi que les vélos ont eux évolué dans le bon sens ! Les "arrêts-photo" me servent d'alibi pour justifier cette séance de fractionné, mais je suis quand même forcé de bien m'employer. Des motards se rapprochent, je me demande s'ils profitent autant que moi des cadeaux de la nature ?

     

    vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août                  vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août

     

     A l'approche du sommet, j'accélère le rythme autant pour l'entraînement que par orgueil d'y parvenir avant eux (et pour éviter aussi de respirer leurs gaz en plein effort !). Je reconnais alors les marcheurs qui viennent à ma rencontre : d'anciens équipiers de mon équipe de foot et leurs épouses ! C'est ainsi que mon pèlerinage du 15 août prend des proportions que je ne risquais pas d'imaginer...

     

    vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août                             vélo,vtt,météo,randonnée,panoramas,échappées,adaptation,llimagne,nature,paysages,auvergne,romain bardet,verlaine,15 août

     

     Après une belle descente rapide, retour par Vieille-Brioude, puis le plan d'eau de la Bageasse sur la rivière Allier. Une vingtaine de kilomètres et 400 mètres de D+. Je ne me lassais déjà pas de ce circuit à l'époque où je l'empruntais trois fois par semaine en sortant du lycée, comment cela pourrait-il être le cas aujourd'hui ?  

    *Référence à Raymond Queneau et à l'un de ses nombreux Exercices de style