Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

XC Aura à Charade : pour quelques tours de plus

Nouveau retour à la compétition ce dimanche, en XCO (coupe Auvergne-Rhône-Alpes), en manque de jambes et sans aucune ambition au classement. Heureusement, le circuit était vraiment extra.

Encore des excuses ! Mais j'aurais aussi pu décider de rester sur mon canapé pour encourager Romain Bardet devant la première étape excitante du Tour 2017. Et mon récit n'aurait pas été le même... ;-)

Non, franchement, plutôt que de regarder les autres pédaler, autant le faire soi-même, certes avec (énormément) moins de talent. Chacun ses limites. Mon but n'était donc pas de me confronter à celles des autres, mais d'abord aux miennes, celles du moment, et de les faire reculer autant que possible.

Il faut dire qu'après des mois d'avril-mai qui m'avaient permis de bien retrouver le rythme, les dernières semaines avant les vacances ont été prenantes. Résultat, le kilométrage a plongé, les heures de selle aussi... et ça n'a pas favorisé les sorties sérieuses, à l'exception d'une nocturne (!) qui a trouvé des échos par le témoignage d'Aurélien sur le site Dériv'chaînes :

 

Ouverture de l’UTPMA 2017 (Ultra-Trail du Puy Mary-Aurillac, réalisée à 22h depuis Aurillac jusqu'au ravitaillement de Velzic...)

En résumé belle sortie nocturne digestive n'est ce pas ? Ben oui, y en avait un qui sortait de sa fête d’école avec un aligot saucisse gobé ¼ d’heure plus tôt !
Je dois dire que je me suis posé la question si certains n'avaient pas une assistance électrique sur leurs belles montures !
Surtout dans la première montée depuis la place d'Aurinques jusqu'au cimetière.
Je pensais au début qu'ils devaient avoir un rendez vous, ou qu'ils n'avaient que la permission de minuit mais non en fait ils avaient juste peur de se faire rattraper par les coureurs en mémoire de ce qui s'était passé l'année dernière.
Concernant notre mission ; la traque du débaliseur aura été vaine. Quelques ajouts de balisages et ouverture de clôtures et voilà !
On aura une petite pensée pour le cadre de Julien qui n'aura pas résisté au soleil exécuté pleine nuit (C’est p’têtre ça le soleil de minuit ?) dans la dernière descente sur Velzic où l'on s'est payé le luxe de rentrer à vélo dans la salle en pleine séance de répétition de la bourrée Auvergnate.

Enfin digéré cet aligooooooooooot…

vélo,vtt,limites,xco,coupe aura,utpma

 

Effectivement, cette simple mission bénévole s'est transformée en grosse occasion d'arsouiller sur les montagnes russes du parcours, et il y a eu du dégât ! Pour ma part, à ce moment précis, je voyais des étoiles et la boisson n'avait rien à voir là-dedans.

 

Retour sur Clermont samedi dernier en fin de journée : en dépit de l'excellente organisation du club XC63, l'accueil a des ratés. Pile à l'heure du début des recos du circuit en cette veille de course, un orage violent s'abat. Quelques furieux défient les éléments, mais je décide plus sagement de revenir le lendemain matin.

 

vélo,vtt,limites,xco,coupe aura,utpma

 

Le jour J, tout va mieux. Le site, qui a accueilli des courses automobiles jusqu'à la Formule 1 dans les années 50-60, est fabuleux, et le tracé soigneusement élaboré, a bien absorbé les intempéries.

En le parcourant, je me rends vite compte que je dois quand même sérieusement m'employer tant les relances se succèdent. Si tout passe à vélo (ou presque ! Le pierrier m'a bloqué psychologiquement, il n'y avait rien à faire), je devrai rester lucide pour éviter de partir à la faute. Il me faut donc éviter de tout donner en montée. Pas idéal pour faire une perf (nouvelle excuse) !

De toute façon, au vu des forces en présence, Christophe Contant lui-même ne croit pas faire mieux que 5e dans notre catégorie, et je sais que je serai loin derrière. Bien m'amuser et ne pas finir carbonisé, voilà le programme ! Mes nouveaux gants vont m'y aider ;-)

 

vélo,vtt,limites,xco,coupe aura,utpma

 

Départ avancé à 12h45 pour notre course (des orages sont à nouveau annoncés pour l'après-midi) : nous nous élançons en gros paquet, avec les juniors, les masters plus de 50 ans et les féminines.

Je me laisse glisser à l'arrière, je grappillerai des places au fur et à mesure des défaillances de ceux (et celles !) qui me précédent et de mes progrès dans les passages techniques. Ceux-ci me valent de compenser en partie mon manque de condition, je ne m'effondre pas sur la durée :

  • 11' sur le premier 1/2 tour (partie dans le bois, au-dessus des tribunes) ;
  • 1er tour complet en 22'40" ;
  • 2e en 23'10" ;
  • 3e et dernier en 25', en prenant le temps de m'écarter pour laisser passer les cadors dans leur 4e tour puis de m'alimenter. 

Pas de chute, le parcours explosif ne m'a pas explosé... alors que d'autres y ont laissé des plumes : 2 abandons sur les 15 Masters 3-4, dont l'un dans un des coups de cul du haut du circuit juste au moment où je le rejoignais. J'ai même pu finir quasiment au sprint, pour redoubler une féminine qui avait profité de mon blocage sur le pierrier. La Chicken-lane (échappatoire) à cet endroit se payait cher !

L'averse pile pour le départ des participants des catégories-reines n'a pas suffi à entamer la bonne ambiance savamment entretenue par Xavier, le speaker du club, mais a un peu plus durci leur course comme en témoignent l'article et la vidéo de La Montagne.

Résultats complets ici... je termine 11e sur les 13 finishers ! 

J'aurai l'occasion de faire mieux sur la Ronde du Renard très bientôt.

vélo,vtt,limites,xco,coupe aura,utpma

 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel