Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Rando "La Brivadoise"

    Après une semaine menant à l'overdose de précipitations diverses et variées sur le Cantal (pays vert, admettons, mais à ce point là !) je suis allé voir ailleurs si le terrain était moins gras.

     

             vélo,vtt,rando,entraînement,soleil,la brivadoise,4l           vélo,vtt,rando,entraînement,soleil,la brivadoise,4l            vélo,vtt,rando,entraînement,soleil,la brivadoise,4l

     

    Bingo : la 2e édition de la rando "La Brivadoise" (Brioude, 43) s'est déroulée sous des cieux bien plus cléments, avec une herbe tout aussi verte que dans le champ (ou le département) d'à côté !

    Direction Fontannes, Lavaudieu, Frugières-le-Pin, Javaugues...

    Organisation et balisage au top, départ à l'heure pile, ravitos et deux cadeaux (!) pour 6€ d'inscription : franchement, "What else" ?

     

    vélo,vtt,rando,entraînement,soleil,la brivadoise,4l                        vélo,vtt,rando,entraînement,soleil,la brivadoise,4l

     

    "Of course" je n'ai pas manqué l'occasion de me rentrer dedans côté rythme histoire de me projeter sur le mois prochain, et ça m'a plutôt rassuré.

    Bonus photo pour Maxime en faisant juste un petit détour : cimetière des éléphants à la sauce 4L dans une décharge sauvage ! Désolé pour les âmes sensibles.

                           vélo,vtt,rando,entraînement,soleil,la brivadoise,4l                          vélo,vtt,rando,entraînement,soleil,la brivadoise,4l

     

  • L'univers du (micro)sillon ou variation musicale

    Magie ou alchimie ?

    Du rôle majeur des pneus : ce sont eux qui décryptent le monde sous le pédalage du cycliste, à chaque fois diffusant leur musique comme le saphir parcourt un vinyle...

    Les plus petits détails du relief la conditionnent.

    • L'air varie d'abord selon le terrain (lisse, cahoteux, sablonneux, technique...)
    • La pente est-elle ascendante, descendante, en faux plat ? Rien à voir !
    • Les nuances d'humidité du terrain jouent aussi (poussiéreux, gras, boueux, glissant...)
    • Sans oublier les subtilités, les pièges : racines plus ou moins apparentes, caillasses roulantes ou fixes, feuilles mortes qui les cachent...

    Une constante pour en profiter, que toute la chaîne soit au diapason (!), le vélo dans son ensemble mais aussi le cycliste, sinon gare à la fausse note. Le concert symphonique a tôt fait de se muer en vulgaire musique d'attente, voire en cacophonie si le chef d'orchestre se laisse encombrer la tête.

    La vitesse : y en a-t-il une de bonne, 33, 45 ou 78 tours (de pédales par minute) ? C'est ici que l'oreille musicale improvise selon sa propre envie ou les limites du moment !

    "Plus ils se précipitent,

    Et plus je prends mon temps.

    Car ma vitesse limite

    Est le flux... est le flux 

    De mon sang"

                                         (Autour de Lucie, "Lent", album "Faux mouvement")

     

    Que dire de la chute ? Un aléa du voyage, l'obstacle de la rayure sur le disque dans laquelle l'aiguille s'est enlisée faute d'anticipation ou de manoeuvre de contournement...

    Par contre, nulle "scie" même sur un parcours rejoué cent fois.

     

    vélo,vtt,chemin,musique,envie,montée impossible,vidéo

    Un exemple en vidéo (et en musique !) sur ce terrain, la montée impossible de Saint Simon en direction de Rouffiac, prés d'Aurillac.

    C'est joué juste mais ça manque de souffle pour finir le morceau. Peut-être à acquérir un peu plus lors de mon escapade brivadoise de ce dimanche*, car les rendez-vous de mai approchent et risquent d'être rock n'roll !

    Face A : Séries VTT de l'Oxygen Challenge 

    Face B (après moins d'une semaine d'entr'acte) : Raid de la Pastourelle. ça va en faire, du sillon à tracer.

    *Sans oublier de donner ma voix !