Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Année Vialatte : des hauts et... débat

     

    vélo,vtt,auvergne,Alexandre Vialatte,descente,technique,escaliers

    "En Auvergne, il y a plus de montées que de descentes", affirmait Vialatte. Ce célèbre chroniqueur s'était même permis de suggérer de rajouter 2000 mètres à la hauteur du sommet du Puy-de-Dôme dans une des colonnes que lui confiait le quotidien La Montagne,   "pour impressionner les Suisses". Peut-être aussi pour qu'il corresponde davantage à ses impressions cyclistes, lui qui disait le trouver beaucoup plus petit à la descente qu'à la montée. "Il faut établir une moyenne [...] Quant à moi, je mourrai satisfait, ayant doté le pays de mes aïeux de la plus haute de ses montagnes". On s'en doute, l'incident diplomatique fut évité de peu.

    Alors que nous sommes à 40 ans de son décès et 110 de sa naissance, ce qui permet à 2011 de s'honorer du titre d'"Année Vialatte", je picore avec délices dans les deux gros volumes de ce presque millier de chroniques hebdomadaires datées de l'après-guerre au début des années 1970. J'aurai certainement l'occasion d'en reparler, au hasard des petits bonheurs de lecture que je ne résiste pas à l'envie de partager...

    Mais comme j'ai décidé de sévir aussi à la vidéo cette année et que les descentes y ont davantage d'attrait que les montées, vous me permettrez de tricher honteusement pour contredire la théorie très justement établie au tout début (ah, l'avantage de la manipulation par l'image !).

     

     





     

    Evidemment, pour tourner les deux dernières séquences selon la loi de proportionnalité susdite, il m'a fallu au préalable me taper une demi-journée de côtasses auvergnates... ;-))) 

     

    vélo,vtt,auvergne,alexandre vialatte,descente,technique,escaliers,vidéo