Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Téléthon pleaudien

    Téléthon Dériv'chaînes 002 bis.jpg

    Samedi dernier, les Dériv'chaînes n'ont pas hésité à braver la froidure matinale sur le territoire pleaudien pour assurer leur mission lors du Téléthon - et accessoirement vérifier le tracé du 40 kms (déjà évoqué ici) car le printemps 2010 approche ! Bon, les gars, on y va tant qu'il pleut pas ?!

                 Téléthon Dériv'chaînes 004 bis.jpg              Téléthon Dériv'chaînes 005 bis.jpg

    En fait, de pluie il ne fut point question ce 5 décembre. Le terrain par contre était un peu humide. L'occasion d'admirer le haut niveau technique des participants : pas une chute à relever ( !) alors que Pat' poursuivi par Géraud n'a toujours qu'un seul bras sur sa fourche...

    Téléthon Dériv'chaînes 006 bis.jpg

     ... Et que Fred, bien décidé à rentabiliser le short quelle que soit la saison, a fait le show (chaud ?) !

      Au menu : des feuilles, des montées et des descentes (640 mètres de dénivelé quand même) et... Ooooh, un rayon de soleil !Téléthon Dériv'chaînes 011 bis.jpg

     

     

    Mais lorsque les feuilles ne nous les cachaient pas, on a surtout été attentifs à eux :

     

     

              Téléthon Dériv'chaînes 013 bis.jpg

    « Dis, ramasse-moi, ramasse-moi ! » Peine perdue, malgré son insistance et sa couleur engageante (hum !), celui-ci est resté sur place.

    Téléthon Dériv'chaînes 009 bis.jpg

     

    Par contre, Pat a fait la preuve de sa lucidité en montée. Et un cèpe, un ! « Je pourrais le laisser... Mais je crois que je vais le ramener quand même », dixit l'intéressé. Evidemment, d'une main, mieux valait finir de rentrer par la route.

     

    Téléthon Dériv'chaînes 015 bis.jpg

     

    Bien vu, car le dernier tiers du parcours attaquait gentiment les réserves. Après un énième passage de gué (avec et sans passerelles !) et la remontée qui s'ensuit, les visages sont marqués...

     

     

    Et ça, c'était AVANT le jardinage terminal au milieu des ruisseaux et la presque baignade de Ricou !

            Téléthon Dériv'chaînes 017 bis.jpg          Téléthon Dériv'chaînes 019 bis.jpg

    Bref, un peu physique ce 40 bornes, mais le vin chaud à l'arrivée suivi d'un bon repas se sont chargés de reconstituer les organismes.