Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dériv'Chaînes et Estives

 Je ne dirai jamais assez les avantages d'une rando organisée par une association ou un club : aucun risque d'égarement ni de fringale, par exemple ! Du coup, l'unique préoccupation de notre trio se résumait à « tourner les jambes », sur la distance et les extensions de notre choix, dans des paysages superbes. L'esprit « randonnée cyclotouriste » au bout de sa logique :

- Pas de départ « en ligne » mais libre (donc aucun intérêt de se tirer la bourre),

- Des extensions au choix donc, selon les envies de chacun,

- Des ravitos bien garnis et des sites incitant à de longues pauses... Au menu concocté par le Vélo Club du Cézallier, des valeurs sûres : lac du Pécher, bois de la Pinatelle...

Allanche 19.07 005 bis.jpg

Mais auparavant, la première rallonge prise quasiment depuis le départ s'était chargée de bien nous échauffer en nous menant sur les hauteurs du bois du fouet puis Romaniargues...

 

Allanche 19.07 002 bis.jpg

Comme les extensions, les parcours étaient sérieusement renouvelés par rapport à l'édition précédente. Un élément restait inchangé : les montées costaudes, qu'on les prenne dans un sens ou dans l'autre. L'occasion de constater deux choses : 1. Qu'Olivier (à droite sur la photo) est bien affûté, mais aussi

- 2. Que l'escadrille d'admiratrices l'accompagnant lors d'un reportage précédent des Dériv'chaînes était toujours là !

Le problème, c'est que l'acide lactique aidant, les mouches n'ont pas hésité à changer d'âne, selon la célèbre expression footballistique. C'est sans doute dans cet esprit que le « king » Cantona avait lancé à des journalistes anglais éberlués sa fameuse formule dans la langue de Shakespeare : « Quand les mouettes suivent le chalutier, c'est qu'elles savent qu'on va leur jeter des sardines »...

 Bref, les ravitos (avec le sourire !) situés à Cézérat, et plus encore celui du village de la Roche après une bon raidard assez technique étaient bienvenus. C'est dans cette grimpette que mes compagnons, avisant un nuage de fumée dans un fossé, m'ont expliqué qu'un vélo dont la marque commençait par C... devait finir là sa triste vie (enfin moi je dis ça mais je suis pas une balance, aucun souci de fiabilité sur nos montures dont je tairai la marque par charité).

Déjà 40 bornes au compteur, et encore 15 pour finir d'arriver en prenant la 2e extension proposée : « on n'allait quand même pas refuser d'aussi beaux points de vue » (Heu, vous êtes sûrs, les gars ?!!! Ah OK alors)

D'abord la jonction du col de la Croix de Lampre... Allanche 19.07 004 bis.jpg

 

...Puis une petite descente par la route pour remonter enfin le Puy de Mathonière, point culminant à 1220 mètres environ (ci-dessous Eric dans le dur, mais il y arrive !)

Allanche 19.07 006 bis.jpg

 

Restait plus qu'à redescendre jusqu'au bourg d'Allanche, tout en bas ! Autant sur les étapes du Tour à la télé j'aime bien quand ça se termine par l'ascension d'un col, autant là ça m'a pas dérangé...

 

Allanche 19.07 010 bis.jpg

Au final le Circuit des Estives justifie son nom : prés de 1200 mètres de dénivelé positif, une magnifique sortie et l'accueil chaleureux promis sur le site !

 De quoi déplorer que les orages et les prédictions pessimistes de la météo n'aient pas fait battre des records de participation à cette manifestation chez les vététistes.

Mais pour moi qui étais aussi à la recherche de difficultés et de rythme (et de quoi me ressourcer ?) une semaine avant la Ronde du Renard (site ici), c'était parfait !

Commentaires

  • tres intiresno, merci

Les commentaires sont fermés.