Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bilan de l'été

Temps pluvieux pour les sorties de début septembre, le terrain détrempé rappelle des saisons plus rudes. La pratique de notre sport va demander davantage de motivation et d'efforts. Sortir c'est bien, nettoyer le matériel ensuite, c'est mieux !

             Photo 0105.jpg                              Photo 0106.jpg
                                                                Max et Manu devant dans la brume...

Avant de se consoler avec les beautés de l'automne, on peut quand même espérer le même été indien que l'an passé. ça tombe bien, j'étais d'humeur à un petit retour ici même sur "la belle saison" et ses dernières balades... 

Et puis, de façon inattendue, les organisateurs des "Foulées du Cézallier" à Marcenat (C.R. de cette rando du 15 août dernier dans les archives de ce blog, et aussi une autre version du même auteur sur le site Dériv'chaînes) ont fait parvenir gracieusement aux participants les photos de la ligne de départ où ils figurent !

Ce genre d'initiatives mérite d'être signalé ! Voici ce que j'ai trouvé hier dans ma boîte aux lettres...

Sauf erreur, les conditions n'étaient guère meilleures sur le Cézallier à cette époque !
 départ Marcenat 01.jpg
Rapide bilan perso des mois de juillet-août : participation à 5 manifestations (sans compter les Olympides de Brioude le 29 juin !), soit 2 XC compétition et 3 randonnées. Total : 832 kms de vélo en 2 mois, 2400 sur les 8 premiers mois de l'année.
Tout ça presque intégralement en VTT, vu que je ne suis pas parvenu à me contraindre à aller faire du foncier sur la route (rien à faire, ça m'emm... !). Je reste donc plutôt sur une pratique axée "loisir" que "performance". Certes, j'ai progressé, mais de façon erratique, sans plan précis d'entraînement. Je suppose qu'il ne serait pas difficile d'"aller plus vite" (cf J.P. Stéphan) avec moins d'heures de selle !
Mais comme ce blog tâche de l'illustrer, tous ces kilomètres et ceux qui les ont précédés ont été effectués avec bonheur, en les savourant à chaque instant... 
Le tout sans arrière-pensée de rentabilité ! J'étais d'abord sur l'objectif de tenir la distance et "tirer quelques bourres" sur les manifestations sur lesquelles je me suis aligné, avant de penser à "faire une place" sur les compétitions. Ou un chrono, ou une moyenne...
départ Marcenat 02.jpg
 
Reste qu'avec moins de temps, la question de l'entretien lors des sorties va fatalement se reposer, ce qui va me forcer à repenser ma pratique. Comme pour tout sport d'endurance, il faut un minimum de condition physique sinon la sanction tombe. A défaut de "Rouler en vue de se faire plaisir", ce qui guette c'est de bientôt "ne plus se faire plaisir en roulant" !

Les commentaires sont fermés.